RIP fibre : qu’est-ce qu’un réseau d’initiative publique ?

Mis à jour le
min reading
carte de france homme et malette à outils

Le déploiement du très haut débit sur le territoire s'articule principalement autour de deux axes : les initiatives privées (opérateurs) au sein des zones les plus denses, et les initiatives publiques au sein des zones plus rurales. Gros plan sur les modalités de lancement des réseaux d'initiative publique (RIP), l'état des lieux en 2024 et les perspectives du segment dans les années à venir.

🔎 Qu’est-ce qu’un RIP fibre ?

Un Réseau d'Initiative Publique (RIP) est une initiative des collectivités territoriales visant à favoriser le développement de la fibre optique dans les zones blanches et grises.

Dans le cadre du Plan France Très Haut Débit lancé en 2013, les collectivités territoriales ont la possibilité de développer leur propre réseau d’initiative publique pour équiper sociétés, particuliers et services publics en très haut débit.

Ces RIP ont pour objectif de raccorder les zones moins denses à la fibre optique, dans lesquelles il n’est pas assez rentable pour les opérateurs de développer leur réseau propre en raison de la faible densité de population ou d’un déploiement fibre trop complexe.

Ce sont alors les opérateurs d’infrastructure fibre qui se chargent de la construction de ces RIP.

Qu’est-ce que le Plan France THD ?

L’objectif de ce plan était initialement d’équiper 100% du territoire français en très haut débit d’ici à 2022, afin de renforcer l’attractivité et la compétitivité de la France par rapport aux autres pays et de proposer à tous les citoyens, quel que soit leur lieu de résidence, un accès à un internet performant. La crise du COVID 19 a malheureusement impacté le développement du Plan France THD, repoussant son échéance à 2025 voire 2030 dans certaines régions, notamment la Bretagne. On compte aujourd'hui 36,75 millions de logements éligibles à la fibre en France, soit un taux de couverture de 85.54% (derniers chiffres T4 2023 ).

⚙️ Comment fonctionnent les RIP fibre optique ?

Le déploiement de la fibre suit un schéma différent selon les régions et diffère entre grandes villes et zones rurales. Dans les RIP fibre, deux types de contrats existent pour encadrer le développement du réseau.

Le déploiement de la fibre optique selon les différentes zones

Contrairement à ce qui se faisait auparavant, le déploiement de la fibre optique se fait en simultané entre grandes métropoles et zones plus faiblement peuplées, via des dynamiques différentes. Dans les zones à forte densité (ZTD), ce sont principalement les OCEN (Opérateurs Commerciaux de Grande Envergure - Orange, SFR/Numericable, Bouygues Telecom et Free) qui déploient l’accès THD. À terme, plus de 57% de la population française devrait accéder à la fibre optique via des réseaux construits et déployés par les opérateurs privés au sein de ces zones.

Pour le reste des raccordements, ce sont les collectivités territoriales qui ont la tâche d'initier le processus de construction de réseaux THD à destination de tous et ouverts aux différents opérateurs, appelés réseaux d’initiative publique ou RIP fibre.

Ces projets peuvent être engagés à plusieurs niveaux : communal, intercommunal, départemental, régional… La plupart du temps, c’est la collectivité qui lance en premier lieu un appel d'offres. Peuvent y répondre les opérateurs nationaux cités plus haut ou des opérateurs d’infrastructures tels que Axione, Altitude Infrastructure, Orange, ou XP Fibre. L’opérateur peut ensuite s’associer à la collectivité de plusieurs manières via des contrats publics.

Au total, les RIP représentent un investissement de plus de 3,5 milliards d’euros. Un plan de relance de 450 millions d’euros avait également vu le jour en 2021 pour assurer la continuité du développement des RIP.

RIP fibre : le contrat DSP

Si la collectivité décide de faire construire et exploiter son réseau très haut débit par une société privée tierce, elle a le choix entre deux formes juridiques : la Délégation de Service Public (DSP) ou le contrat de Partenariat Public-Privé (PPP). Ce sont les deux cas les plus courants aujourd’hui en France.

Dans le cadre d’une DSP, c’est la société privée qui construit le réseau à ses frais, et qui a ensuite le droit de l’exploiter et de percevoir des redevances de la part des clients finaux. Le projet Manche Fibre est par exemple une DSP gérée par Altitude Infrastructure qui doit permettre de déployer la fibre FTTH sur l'ensemble du département de la Manche d'ici à 2025.

Le contrat PPP avec les RIP fibre

Le contrat de PPP fait quant à lui référence à une mission globale de construction, de maintenance et d’exploitation du réseau, ainsi que tout ou partie de son financement.

Si la collectivité construit son réseau puis décide de le faire exploiter par un tiers, elle pourra passer par un contrat de PPP : la régie intéressée ou l’affermage. Somme Numérique a par exemple attribué l’affermage de son RIP à Tutor (racheté depuis par Covage, lui-même racheté par Altitude). La société privée peut ainsi exploiter le réseau déjà construit en reversant des redevances directement à la collectivité.

Enfin, si la collectivité veut tout gérer depuis la construction jusqu’à l’exploitation de son réseau, elle peut lancer un marché public puis l’exploiter en régie, à condition d’avoir des moyens humains et techniques importants. Cette solution lui permet néanmoins de garder une maîtrise totale du service qu’elle propose. C’est la solution qu’a choisi Auvergne Numérique sur 4 départements et 6 communautés d’agglomération de la région.

Qu'est-ce que l'affermage ?

L'affermage est un accord de gestion déléguée où le contractant s'engage à administrer un service public à ses propres risques contre une rémunération provenant des usagers.

👨‍🔧 Les opérateurs d’infrastructures dans les RIP fibre

Les opérateurs d'infrastructures fibre sont les acteurs majeurs des RIP et permettent aux opérateurs commerciaux d'y proposer leurs offres. Les plus gros opérateurs d'infrastructures comptent parfois des dizaines de RIP fibre parmi leurs projets.

Quel est le rôle des opérateurs d’infrastructures dans les RIP fibre ?

Parfois désignés comme les "opérateurs des opérateurs", les opérateurs d'infrastructures mettent en place leurs propres réseaux de télécommunications dans le but de fournir des accès à ces réseaux aux opérateurs commerciaux tels que Orange, Bouygues, SFR ou Free.

Leur rôle revêt une importance cruciale dans les Réseaux d'Initiative Publique (RIP), des zones souvent négligées par les opérateurs commerciaux en raison de leur manque de rentabilité, entraînant la formation de "zones blanches". Pour remédier à cette lacune, les collectivités investissent dans ces opérateurs d'infrastructures pour les soutenir dans le déploiement de leurs réseaux dans les zones concernées.

Une fois le réseau déployé, l'opérateur d'infrastructures propose des accès à son réseau aux opérateurs commerciaux, qui peuvent alors l'exploiter pour offrir localement leurs services fibre.

🏆 Top 3 des meilleures box fibre 🏆

Profitez des meilleures offres fibre du moment !

Logo sfr
Logo free
Logo orange

Service gratuit JeChange

Qui sont les opérateurs d’infrastructures dans les RIP fibre ?

Parmi les principaux opérateurs d’infrastructures présents dans les RIP fibre, on trouve notamment :

Les opérateurs d'infrastructures et leurs RIP
Opérateurs d'infrastructuresDescriptionPrises éligiblesRIP fibre
logo axioneFiliale de Bouygues Energies & Services, Axione est un leader français des opérateurs d'infrastructures, actif en France et au Royaume-Uni. Elle a annoncé en 2023 un "Passeport Fibre" pour assurer la qualité des raccordements FttH.2,759 millionsArdèche Drôme Numérique (ADTIM) / Aisne THD (Raiso) / Hautes-Pyrénées Numérique / Nouvelle Aquitaine THD / Berry Fibre optique / THD42 / Cap Fibre
logo altitude infraNº1 des opérateurs des RIP et troisième opérateur fibre en France, Altitude accompagne les collectivités depuis plus de 20 ans. Initialement axée sur le WiMAX pour le haut débit, la société s'est orientée vers la fibre en 2012 avec la marque Covage. En 2022, Altitude devient actionnaire majoritaire de deux RIP FttH dans le Grand-Est, Rosace et Losange.3,864 millionsRosace / Losange / Doubs THD / Manche Fibre / Fibre31 / Emeraude THD / Numérique 66 / Octogone Fibre / Vannes Agglo Numérique (Rev@) / Covage Calvados / Covage Haute Savoie (Syane) / Sem@fibre 77 / Essonne Numérique / Hérault THD / Covage Somme / Savoie Connectée / Covage Saône et Loire / Seine Essonne THD
logo orange concessionsOrange, en tant qu'opérateur d'infrastructures via sa filiale Orange Concessions, intervient sur plusieurs Réseaux d'Initiative Publique (RIP). La filiale gère la construction, l'exploitation et la commercialisation des réseaux THD, visant à réduire la fracture numérique dans ces régions. L'objectif d'Orange Concessions est d'opérer 30% des prises FttH dans les zones rurales françaises d'ici à 2025.3,377 millionsTHD Bretagne / Mayenne Fibre / Auvergne THD / Loire-Atlantique Numérique / Charente-Maritime THD / Gironde Haut Mega / Vendée Numérique / Var THD / Bourgogne Franche-Comté Fibre / Gers Numérique / Alliance Très Haut Débit (All Fibre) / Poitou Numérique
logo xp fibreAnciennement SFR Collectivités, XP Fibre est la branche dédiée aux collectivités de l'opérateur. La société construit et exploite des réseaux et infrastructures de télécommunications dans les régions de ses RIP.3,292 millionsOise THD / Eure et Loir THD / Isère fibre / Corsica Fibra / WiGard Fibre / La Fibre64 / Loiret Fibre (Lysséo) / Tarn Fibre
logo tdfBien que présent sur un nombre de RIP plus restreint, TDF est un opérateur d'infrastructures important en France Métropolitaine et dans les territoires d'Outre-Mer.732 503Val d'Oise fibre / Yvelines fibre / Val de Loire fibre / Anjou fibre / Faucigny Glières fibre

Source : ARCEP (T3 2023)

🗺️ Quelles sont les zones RIP fibre en 2024 ?

On dénombre environ 130 RIP fibre sur le territoire français depuis 2013, engagés par des régions, départements et collectivités territoriales.

Ces dernières années, les opérateurs commerciaux tels que Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free démontrent de plus en plus d’intérêt pour ces RIP, et leur présence sur ces zones RIP fibre s'accroît au fil des années. Ces opérateurs devraient logiquement s'orienter vers les RIP une fois que la proportion de prises FttH atteindra un niveau significatif, afin de moderniser un parc d'abonnés xDSL appelé à diminuer fortement au cours des prochaines années.

Pour en savoir plus sur l’arrêt progressif de l’ADSL, consultez nos pages “À partir de quand la fibre sera-t-elle obligatoire ?” et "Fibre ou ADSL ?".

Les opérateurs d'infrastructures et leurs RIP
RégionRIP fibre
Auvergne-Rhône-Alpes
  • Auvergne THD
  • Isère THD (THD 38)
  • THD 73
  • Vallée de Chamonix Mont-Blanc Connectée
  • ADTIM
  • Altitude Infra Haute-Savoie
  • THD 42
Bourgogne-Franche-Comté
  • BFC Fibre
  • Haute-Saône Fibre
  • Haute-Saône Numérique
  • Nivertel
  • Yconik
  • Prisme Fibre
  • Dioptic by Altitude Infra
  • Coraï fibre
Bretagne
  • THD Bretagne
  • Vannes Agglo Numérique
Centre-Val-de-Loire
  • Berry Fibre optique
  • Val de Loire Fibre
  • Eure et Loir THD
  • Eure Normandie THD
  • Loiret THD Loiret Fibre
Corse
  • Corsicalink Networks
  • Corsicafibre
  • Corsica Haut Débit
DOM-TOM
  • Réunion Très Haut Débit
  • Yana Fibre
  • Digital Guadeloupe
  • Martinique THD
  • Kourou Fibre
Grand-Est
Hauts-de-France
  • Gravelines Network
  • MEL THD
  • Oise Numérique
  • Altitude Infra Somme
  • Altitude Infra Dunkerque Grand Littoral
  • Aisne THD
  • THD 59-62 (Cap Fibre)
Île-de-France
  • Val d’Oise Fibre
  • Europ’Essonne
  • Seine Essonne Fibre by Altitude Infra
  • Debitex Telecom
  • Valo Fibre
  • Yvelines Fibre
  • Essonne Numérique sem@fibre77 (Seine-et-Marne Numérique)
  • CAPS Très Haut Débit
  • Seine Essonne fibre
  • Sequantic Telecom
Normandie
  • Connect76
  • Orne Département Très Haut Débit
  • Manche Fibre
  • Eure Normandie THD
  • Altitude Infra Calvados
  • Altitude Infra Cœur Côte Fleurie
Nouvelle Aquitaine
  • Gironde Très Haut Débit
  • Agglo La Rochelle THD
  • Grand Dax Très Haut Débit
  • Fibre Nouvelle-Aquitaine (NATHD)
  • Vienne et Deux Sèvres Numérique
  • Charente Maritime Très Haut Débit
  • Nouvelle-Aquitaine THD
  • PIXL
  • THD 64
  • Poitou Numérique
Occitanie
  • Tarn Fibre
  • Gascogne FTTH
  • Ariège Très Haut débit
  • Octogone Fibre
  • Alliance Très Haut débit
  • Fibre31
  • Émeraude THD
  • A75 Networks
  • THD 66
  • La fibre paloise
  • Hérault Numérique
  • Hautes-Pyrénées Numérique
Pays-de-la-Loire
  • Vendée Numérique
  • Loire Atlantique Numérique (Fibre 44)
  • Mayenne Fibre
  • Vendée Numérique
  • Laval Très Haut Débit
  • Sartel THD
  • Anjou fibre
Provence-Alpes-Côtes-d'Azur
  • La Fibre 06
  • Var Très Haut Débit 
  • THD83 
  • Vaucluse Numérique 
  • WiGard

Informations à jour au 24 mai 2024

🧐 Pourquoi mon opérateur n'est-il pas disponible sur un RIP alors qu'un autre fournisseur me propose la fibre dans cette zone ?

Les RIP sont ouverts à tous les fournisseurs d'accès à Internet et donc à la concurrence. En revanche, les opérateurs ne sont pas obligés de proposer leurs services sur les RIP : c‘est la raison pour laquelle votre fournisseur ADSL actuel ne propose pas ses offres fibre sur votre RIP, tandis que celles d’autres opérateurs sont bien disponibles chez vous.

Lorsqu’un opérateur d’infrastructure construit un RIP fibre, il propose aux opérateurs commerciaux (Orange, Bouygues SFR, Free…) deux types d’offres de gros :

  • Les offres de gros dites “activées” : l'opérateur commercial profite d'un service "clé en main", louant l'intégralité du réseau, sans avoir besoin d’installer le moindre équipement. Cette formule est avantageuse pour les opérateurs fibre alternatifs de petite envergure, tels que Vialis, Nordnet, Ozone et K-Net, réduisant ainsi considérablement leurs coûts. Cette approche permet aux opérateurs de proposer immédiatement leurs offres fibre sur l'ensemble du Réseau d'Initiative Publique (RIP fibre).
     
  • Les offres de gros dites “passives” : les opérateurs majeurs tels qu'Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom louent uniquement l'infrastructure finale du réseau fibre, allant du nœud de raccordement optique jusqu’au point de terminaison optique (PTO) dans le logement. Ils sont donc chargés d’installer leurs propres équipements dans le NRO (nœud de raccordement fibre) et les relier avec leur réseau fibre national, et conservent ainsi le contrôle sur les services proposés. Cependant, cette approche, bien que prenant plus de temps, permet à un même logement d'être éligible à la fibre d'un opérateur et pas à celle d'un autre, dépendant du NRO auquel le foyer est rattaché.

Pour savoir si vous faites partie des 71% de foyers déjà éligibles à la fibre dans les RIP et comparer les offres et opérateurs disponibles chez vous, il suffit de tester votre éligibilité en renseignant votre adresse postale ci-dessous :

Testez votre éligibilité à la fibre

    Loading

    femme sur ordinateur

    Vous souhaitez changer d'opérateur ?

    Contactez l'un de nos conseillers-experts qui se chargera gratuitement de vos démarches de résiliation et vous guidera vers les offres fibre adaptées à vos besoins.