Opérateurs d’infrastructures fibre : qui sont-ils ? | juin 2024

Mis à jour le
min reading
carte france câble fibre et homme

Pour mener à bien le déploiement de la fibre optique au sein des réseaux d'initiative publique (RIP), les collectivités font régulièrement appel aux opérateurs d'infrastructures, aussi appelés “opérateurs des opérateurs”. Quel est leur rôle ? Qui sont-ils ? Quels enjeux dans ces RIP ? Nous faisons le point sur ces opérateurs d’infrastructures fibre.

🧐 Qu’est-ce qu’un opérateur d’infrastructures fibre ?

Afin de proposer le très haut débit à l’ensemble de la population, de nombreux investissements sont consentis par l'ensemble des acteurs de la filière : opérateurs privés, collectivités territoriales, État, Union Européenne, ou bien encore les opérateurs d'infrastructures. Ces derniers sont régulièrement chargés par les collectivités publiques de construire, exploiter et maintenir les Réseaux d'Initiative Publique (RIP).

Afin de comprendre le rôle des opérateurs d’infrastructures, il est tout d’abord important de les différencier des opérateurs commerciaux.

Les opérateurs d’infrastructures fibre et leur rôle dans les RIP

Parfois appelés “opérateurs des opérateurs”, les opérateurs d’infrastructures déploient leurs propres réseaux de télécommunications afin de vendre des accès à leurs réseaux aux opérateurs commerciaux tels qu’Orange, Bouygues, SFR ou Free.

Leur rôle est essentiel dans les RIP (Réseaux d’Initiative Publique), ces territoires souvent délaissés par les opérateurs commerciaux qui n’y déploient pas leurs offres par manque de rentabilité, ce qui crée des “zones blanches”. Pour pallier ce manque, les collectivités investissent dans ces opérateurs d’infrastructures pour les aider à déployer leur réseau sur les zones concernées.

Lorsque le réseau est déployé, l’opérateur d’infrastructures vend des accès à son réseau aux opérateurs commerciaux qui pourront alors l’exploiter pour proposer leurs offres fibre localement.

Sur le territoire français, on compte environ 130 RIP engagés depuis 2013 principalement par les régions, les départements ou les agglomérations. Plusieurs opérateurs d'infrastructure se partagent ces marchés, dont Axione, Altitude, Covage, Altice, ou encore Orange (à la fois opérateur d’infrastructures et commercial). Pour savoir si vous faites partie des 71% de foyers déjà éligibles à la fibre dans les RIP, il suffit de tester votre éligibilité.

Les opérateurs fibre commerciaux

On retrouve ensuite les opérateurs commerciaux, chargés de commercialiser des offres Internet sur les réseaux conçus par les opérateurs d’infrastructures. Ce sont eux qui proposent des abonnements auprès des particuliers, des services publics ou des professionnels une fois les réseaux Très Haut Débit (THD) déployés. Les 4 grands opérateurs français Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free se partagent 90% du marché, tandis que d'autres opérateurs alternatifs tentent, eux aussi, d'apporter leurs solutions.

Dans les zones les plus denses, les opérateurs nationaux déploient eux-mêmes leur réseau Très Haut Débit, avec l’objectif d’y commercialiser leurs offres fibre par la suite.

Dans les zones plus rurales par contre, ces opérateurs sont moins présents, car l’investissement nécessaire est plus difficilement rentable. Ce sont donc les collectivités publiques qui prennent le relai pour déployer leurs réseaux très haut débit, grâce aux RIP, sur lesquels peuvent intervenir les opérateurs d’infrastructures tels que Covage, Axione ou encore Altitude, comme expliqué précédemment.

🙌 Axione, pionnier des opérateurs d’infrastructures

logo axione

Filiale du groupe Bouygues Energies & Services, Axione a été un des premiers opérateurs d’infrastructures en France. C’est aujourd’hui l’un des acteurs majeurs du segment, avec :

  • 6 millions de sites, bureaux et habitations desservis
  • 6500 communes déjà desservies en haut débit soit 13 millions d'habitants
  • 1 million d’abonnés FttH sur ses réseaux
  • 175 opérateurs partenaires
  • Une présence au sein de 25 réseaux d'initiative publique
  • Une part de marché qui se situe autour des 20%

Comme Altitude Infrastructure, Axione dispose de son réseau d’agences locales, ce qui lui a permis de remporter des RIP sur tout le territoire, comme le projet ADTIM dans l’Ardèche et la Drôme (mise en place de 11 000 prises FttH), en Bourgogne Franche-Comté ou encore Hautes-Pyrénées Numérique (déploiement de la fibre optique). En 2021, l’entreprise s’est également implantée au Royaume-Uni.

Étant donné qu’Axione appartient au groupe Bouygues Energies & Services, on y retrouve généralement les offres FttH de Bouygues Telecom. L’entreprise a aussi annoncé en 2023 la mise en place d’un “Passeport Fibre” afin d’améliorer et garantir la qualité du raccordement FttH.

💪 Altitude, l’opérateur d’infrastructures à la solide expérience

logo altitude

Actuellement numéro 1 des opérateurs indépendants des RIP et troisième opérateur d’infrastructures fibre en France, Altitude accompagne les collectivités depuis plus de 20 ans. Altitude, c’est :

  • +5 milliards d’euros d’investissements
  • Présence sur plus de 28 RIP
  • +4,1 millions de prises FttH déployées
  • +1,6 million de foyers et entreprises raccordés

Initialement présente sur la technologie WiMAX via les réseaux hertziens pour développer le haut débit dans les zones blanches, la société a pris un virage stratégique en 2012 pour se concentrer principalement sur la fibre optique en commercialisant ses accès réseaux sous la marque Covage.

Actuellement, Altitude continue de se positionner sur les appels d’offres dédiés aux RIP : fin 2022, l’entreprise est notamment devenue actionnaire majoritaire de Rosace fibre et Losange fibre, deux RIP FttH de la région Grand-Est. Altitude contribue également à la deuxième phase de développement du RIP Vendée Numérique depuis 2018. En mars 2024, Altitude s'est engagé pour améliorer la qualité des services de plusieurs réseaux en Essonne grâce à un partenariat noué avec les 4 grands opérateurs français.

💼 Covage, l’opérateur d’infrastructures dédié aux entreprises et collectivités

logo covage

Rachetée par Altitude en 2021, Covage déploie depuis 2006 ses réseaux fibre FttO (Fiber to the Office ou “fibre jusqu’au bureau”) en partenariat avec les collectivités locales. La société travaille avec plus de 200 opérateurs afin de fournir un accès Internet très haut débit aux entreprises et services publics uniquement.

Covage intervient actuellement sur une trentaine de RIP, notamment pour équiper les services publics en très haut débit auprès des communautés d’agglomération.

Quelques chiffres clés :

  • 70 réseaux de fibre optique
  • 1,2 million d’entreprises éligibles
  • 200 opérateurs partenaires à destination des entreprises
  • Présence sur 35 RIP

Covage s’occupe par exemple de la construction du réseau fibre optique sur la communauté d’agglomération Seine Essonne, ou bien encore de l’exploitation du réseau sous-marin entre la métropole et la Corse. Orange et SFR sont déjà présents sur quelques réseaux exploités par le groupe, ainsi que des opérateurs alternatifs comme Nordnet ou FullSave.

Début 2023, Covage a levé 156 millions d’euros dans l’objectif d'accélérer son plan de développement et connecter 100% des entreprises à la fibre. L'opérateur a également développé un réseau fibre FttO à Reims fin 2023, dans le but de préparer la fermeture du réseau ADSL qui s'est accéléré début 2024. Ce projet concernait 7000 entreprises éligibles dans 6 communes.

🌐 Orange, l’opérateur historique

logo orange concessions

En plus de son activité d’opérateur commercial, Orange intervient aussi comme opérateur d’infrastructures via sa filiale Orange Concessions sur plusieurs RIP, comme ceux de la Vendée, la Moselle, la Bretagne, l’Aveyron ou la Gironde. Orange prend en charge la construction du réseau THD, son exploitation et la commercialisation finale, luttant ainsi contre la fracture numérique dans ces territoires.

Quelques chiffres clés :

  • Présence sur 24 RIP
  • 3 millions de prises FttH déployées
  • +1,3 million de locaux raccordés à la fibre optique

L’objectif d’Orange Concessions est d’opérer 30% des prises FttH dans les zones rurales françaises d'ici à 2025 et d'exploiter près de 4,6 millions de lignes fibre à l’horizon 2026 dans plus de 33 départements.

Rappel gratuit Orange

Rappel gratuit Orange

🗺️ XP Fibre, l’opérateur d’infrastructures du groupe Altice

logo xp fibre

XP Fibre, anciennement connu sous le nom de SFR Collectivités, est la branche dédiée aux collectivités de l'opérateur. Elle intervient sur plusieurs RIP actuellement, notamment au sein des départements de l’Isère (Isère THD), de l’Hérault, de la Corse, ou encore le Tarn, où elle y construit et exploite ses réseaux et infrastructures de télécommunications.

XP Fibre, c’est :

  • Présence sur 24 RIP
  • Présence sur 5 zones AMEL (Appels à Manifestation d’Engagements Locaux)
  • +6 millions de prises FttH déployées
  • 2,6 millions de prises FttH dans les zones AMII (Appels à Manifestation d’Intention d’Investissements)
  • 6080 communes ouvertes

En mars 2024, 134 000 prises fibre avaient déjà déployées sur 281 communes tarnaises grâce au RIP Tarn fibre, soit quatre ans après le début des travaux. L'opérateur poursuit également activement le développement de la fibre sur le RIP THD 64 dans les Pyrénées Atlantiques.

✨ Quels enjeux pour les opérateurs d’infrastructures fibre et les RIP ?

Un des enjeux des réseaux d'initiative publique bâtis par les opérateurs d'infrastructures demeurent d'attirer les opérateurs nationaux, qui disposent davantage de visibilité auprès des consommateurs.

Cette dynamique a déjà démarré : plusieurs d'entre eux montrent de l'intérêt pour les RIP et les zones rurales. En effet, depuis quelques années, les OCEN (Opérateur Commercial d'Envergure Nationale - Orange, SFR, Free, Bouygues Telecom) se penchent sur le segment et sont déjà présents sur les RIP de ces opérateurs d’infrastructures.

En 2017, Philippe Augier, Président de la Communauté de communes Côte Fleurie (pionnière dans les réseaux 100% fibre), avait d’ailleurs déclaré que les OCEN devraient naturellement se tourner vers les RIP une fois que la part de prises FttH sera significative, de façon à renouveler un parc d’abonnés xDSL qui est amené à décroître.

Enfin, d’autres acteurs émergent ces derniers mois sur ce segment, comme TDF qui commence également à se positionner sur les appels d’offres des réseaux d'initiative publique.

Pour en savoir davantage sur le déploiement fibre, consultez nos cartes fibre par opérateur :