Accueil » Déploiement » RIP » Opérateurs d'infrastructures

Les opérateurs d’infrastructures, artisans des RIP

Pour mener à bien le déploiement de la fibre optique au sein des réseaux d’initiative publique, les collectivités font régulièrement appel aux opérateurs d’infrastructures. Gros plan sur leur rôle et sur les principaux acteurs du segment.

RIP, opérateurs d’infrastructures et opérateurs commerciaux

Afin de proposer le très haut débit à l’ensemble de la population, de nombreux investissements sont consentis par l’ensemble des acteurs de la filière : opérateurs privés, collectivités territoriales, État, Union Européenne, ou bien encore les opérateurs d’infrastructures.

Ces derniers sont régulièrement chargés par les collectivités publiques de construire, exploiter et maintenir les Réseaux d’Initiative Publique (RIP).

On retrouve ensuite les opérateurs commerciaux, chargés de commercialiser des offres internet sur les réseaux conçus par les opérateurs d’infrastructures. Ce sont eux qui proposent des abonnements auprès des particuliers, des services publics ou des professionnels une fois les réseaux THD déployés.

Dans les zones les plus denses, les opérateurs nationaux déploient eux-mêmes leur réseau THD, avec l’objectif d’y commercialiser leurs offres fibre par la suite. C’est ce que font Orange, SFR, Free ou encore Bouygues Telecom dans les ZTD.

Dans les zones plus rurales par contre, ces opérateurs sont moins présent car l’investissement nécessaire est plus difficilement rentable. Ce sont dont les collectivités publiques qui prennent le relai pour déployer leurs réseaux très haut débit, grâce aux réseaux d’initiative publique, sur lesquels peuvent intervenir les opérateurs d’infrastructures tels que Tutor-Covage, Axione ou encore plus récemment TDF.

Les principaux opérateurs d’infrastructures en France

Sur le territoire français, on compte environ 130 RIP engagés depuis 2013 principalement par les régions, les départements ou les agglomérations. Plusieurs opérateurs d’infrastructure se partagent ces marchés, dont voici les principaux.

Altitude Infrastructure

Actuellement numéro 1 des opérateurs d’infrastructures en terme de part de marché (environ 25% en 2017), Altitude Infrastructure accompagne les collectivités depuis plus de 13 ans. D’ici à 2022, l’entreprise prévoit de livrer plus de 7 millions de prises et interviendra sur une multitude de technologies.

réseaux altitude infrastructure
Source : altitudeinfrastructure.fr

Initialement présente sur la technologie WiMAX via les réseaux hertziens, la société a pris un virage stratégique pour se concentrer principalement sur la fibre optique. Grâce à un réseau de 14 agences locales, Altitude Infrastructure intervient sur 19 Réseaux d’Initiative Publique, principalement via des partenariats avec les régions ou les départements, et plus rarement avec les agglomérations.

Tout récemment, la société a d’ailleurs annoncé son premier partenariat avec un Opérateur Commercial d’Envergure Nationale (OCEN), Bouygues Telecom, qui vient compléter la cinquantaine d’opérateurs présents sur les réseaux de l’entreprise, dont Wibox, FAI alternatif spécialisé en THD et racheté en 2009 par le groupe.

Actuellement, Altitude Infrastructure continue de se positionner sur les appels d’offres dédiés aux RIP, et de recruter pour assurer sa stratégie de croissance.

Axione

Filiale du groupe Bouygues Energies & Services, Axione a été un des premiers opérateurs d’infrastructures en France. C’est aujourd’hui un des acteurs majeurs du segment, avec une présence au sein de 17 réseaux d’initiative publique (dont 15 en cours de développement) et une part de marché qui se situe autour des 20%.

RIP Axione
Source : axione.fr

Comme Altitude Infrastructure, Axione dispose de son réseau d’agences locales, ce qui lui a permis de remporter des RIP sur tout le territoire, comme le projet ADTIM dans l’Ardèche et la Drôme (mise en place de 11 000 prises FTTH) ou encore Hautes-Pyrénées Numérique (déploiement de la fibre optique).

Étant donné qu’Axione appartient au groupe Bouygues Energies & Services, on devrait y retrouver rapidement les offres FTTH de Bouygues Telecom. L’entreprise a également annoncé récemment la finalisation d’un accord avec Free portant sur 2 millions de prises FTTH.

Covage (Tutor)

Covage a annoncé en 2016 le rachat de la société Tutor, constituant aujourd’hui un groupe d’envergure nationale avec des moyens importants, présent sur plus de 40 réseaux d’initiative publique ou privée.

carte réseau covage
Source : covage.fr

Depuis 2006, l’entreprise a déployé 380 000 prises FTTH et plus de 10 000 km de fibre optique. La société intervient actuellement sur 27 RIP, notamment pour équiper les ZAE et les services publics en en très haut débit auprès des communautés d’agglomération.

Covage s’occupe par exemple de la construction du réseau fibre optique sur la communauté d’agglomération Seine Essonne, ou bien encore de l’exploitation du réseau sous-marin entre la métropole et la Corse.

Orange et SFR sont déjà présents sur quelques réseaux exploités par le groupe, ainsi que des opérateurs alternatifs comme NordNet ou FullSave.

Altice / SFR Collectivités

SFR CollectivitésSFR Collectivités est la branche dédiée aux collectivités de l’opérateur, et qui intervient sur plusieurs RIP actuellement, notamment au sein des départements de l’Hérault, des Côtes d’Armor, de la Meurthe et Moselle, de la communauté du Pays d’Aix et du Syndicat Mixte de l’Aire Urbaine de Belfort / Montbéliard.

Sur ces 5 Délégations de Service Public par exemple, SFR Collectivités est en charge de l’exploitation et de la maintenance du réseau puis de sa commercialisation auprès des opérateurs.

Orange

orange ripOrange intervient aussi comme opérateur d’infrastructures sur plusieurs RIP comme ceux de la Vendée, la Moselle, la Bretagne, l’Aveyron et le Gers, et prend en charge la construction du réseau THD, son exploitation et la commercialisation finale.

Enfin, d’autres acteurs émergent ces derniers mois sur ce segment, comme TDF qui commence également à se positionner sur les appels d’offres des réseaux d’initiative publique.

Des réseaux qui pourraient attirer de plus en plus d’opérateurs commerciaux

Un des enjeux des réseaux d’initiative publique bâtis par les opérateurs d’infrastructures demeurent d’attirer les opérateurs nationaux, qui disposent de davantage de visibilité auprès des consommateurs.

Cette dynamique pourrait démarrer dans les prochains temps, car plusieurs d’entre eux commencent à montrer de l’intérêt pour les RIP et les zones rurales.

Depuis quelques mois, les OCEN (Orange, SFR, Free, Bouygues Telecom) s’intéressent au segment : Bouygues Telecom a notamment annoncé la commercialisation de ses offres sur les RIP d’Axione et d’Altitude Infrastructure, et Free a évoqué un accord en cours de négociation avec Axione.

Récemment, Philippe Augier, Président de la Communauté de communes Côte Fleurie (pionnière dans les réseaux 100% fibre), a d’ailleurs déclaré que les OCEN devraient naturellement se tourner vers les RIP une fois que la part de prises FTTH sera significative, afin de renouveler un parc d’abonnés xDSL qui est amené à décroitre.

Laisser un commentaire

Envie d'un accès internet
Fibre ou ADSL ?

Conseil et souscription

On s'occupe de tout pour vous !

✆ 01 79 35 62 12

Service gratuit, coût d'un appel local

Me faire rappeler par un conseiller

Testez votre éligibilité

Fibre optique, ADSL, 4G

1Testez votre ligne

2Comparez les offres

3Changez d'offre

Tester ma ligne

Besoin de comparer les forfaits internet ?

Voici nos comparatifs !

Comparatif Fibre Optique

Comparatif ADSL/VDSL

Comparatif Internet 4G

Comparatif Satellite

Envie d'un accès internet Très Haut Débit ?

✆ 05 87 13 10 19