Accueil » Déploiement FTTH Angers Loire Métropole

Déploiement FTTH à Angers Loire Métropole: Orange fait le bilan

Orange faisait le point il y a quelques jours sur le déploiement de la fibre optique à Angers Loire Métropole. L’opérateur va intégrer 3 nouvelles communes à partir de 2020 et les travaux de raccordement avancent au sein de l’ensemble des secteurs.

Plus de 70 000 foyers éligibles à la fibre au sein de l’agglomération d’Angers

Le président d’Angers Loire Métropole et le directeur Orange Ouest faisaient le point lundi dernier sur le déploiement de la fibre optique à Angers et au sein de l’agglomération.

La première annonce conjointe concerne l’intégration de 3 nouvelles communes au sein du plan de raccordement Orange en zone AMII dans l’agglomération :

  • Ecuillé
  • Soulaire-et-Bourg
  • Pruillé

Celles-ci viennent donc s’ajouter aux engagements prix par Orange de raccorder 28 communes de l’agglomération (plus de détails disponibles ici). Rappelons que les travaux sont financés à 100% par l’opérateur historique au sein de ces communes.

Vous pouvez dés à présent suivre les travaux de raccordement FTTH Orange commune par commune et tester votre éligibilité en utilisant le test fibre ci-dessous :

logo-orange22,99€/moisJe teste mon éligibilité

 

La carte de couverture fibre optique à Angers Loire Métropole

Quid alors de la couverture fibre à Angers et au sein de l’agglomération en avril 2018 ? La carte FTTH Orange ci-dessous indique les zones déjà éligibles aux offres fibre Orange (Livebox Zen, Play et Jet).

Sont donc notamment concernées en 2018 :

  • Angers
  • Avrillé
  • Beaucouzé
  • Bouchemaine
  • Ecouflant
  • Les Ponts-de-Cé
  • Saint-Barthélemy-d’Anjou
  • Trélazé

L’opérateur annonce également démarrer ses travaux au sein des communes suivantes :

  • Longuenée-en-Anjou (La-Membrolle-sur-Longuenée)
  • Montreuil-Juigné
  • Mûrs-Erigné
  • Sainte-Gemmes-sur-Loire
  • Sarrigné
  • Verrières-en-Anjou (Saint-Sylvain-d’Anjou)

Au total, l’opérateur indique pour l’instant couvrir plus de 70 000 locaux, soit près de 54% des prises à raccorder au sein de l’agglomération. Rappelons que le réseau installé par l’opérateur historique sera ensuite accessible aux autres fournisseurs d’accès à internet afin qu’ils puissent y commercialiser leurs offres très haut débit.

Laisser un commentaire