Accueil » Actualités » 100 000 prises FTTH Rennes Métropole

Rennes Métropole passe la barre des 100 000 prises FTTH raccordables

Orange vient de fêter le cap des 100 000 prises FTTH dans l’agglomération de Rennes. Zoom sur les dernières zones raccordées et la couverture fibre optique en février 2018 dans l’agglo !

100% fibre pour Rennes Métropole d’ici 2020

Quid de la fibre optique à Rennes et dans son agglomération ? Le 13 février, c’est dans la commune de Rheu qu’Orange a célébré la 100 000 ème prise raccordable à son réseau FTTH. Désormais, 43% de Rennes Métropole peut d’ores et déjà être raccordé. Fin septembre 2017, on dénombrait 89 785 prises THD, ce qui signifie que le déploiement a progressé de 12% quelques mois.

L’objectif de l’opérateur est de construire encore 75 000 prises FTTH courant 2018. A la fin de l’année, 2/3 des logements du territoire devraient donc être raccordables au très haut débit.

L’opérateur historique déploie sur fonds propres son réseau THD dans 11 des 43 communes de Rennes Métropole. D’ici juin 2018, Orange débutera les travaux dans 6 nouvelles villes, à savoir Nouvoitou, Noyal-Châtillon, Acigné, Pacé, Vern-sur-Seiche et Vezin-le-Coquet. Après cela, 11 autres communes rejoindront ces chiffres d’ici la fin de l’année 2018, ce qui représentera environ 65% de la métropole de Rennes dont le réseau THD sera en cours de déploiement.

D’ici 2020, 100% de la métropole rennaise devrait être couverte par le réseau FTTH.

La couverture FTTH actuelle de Rennes Métropole

Comme on peut le voir sur la carte de couverture Orange ci-dessus, le réseau FTTH de l’opérateur historique est déjà bien déployé dans l’agglomération. Certaines villes disposent cependant d’une meilleure couverture que d’autres où le déploiement n’a pas encore débuté.

Pour savoir si votre logement est éligible à la fibre optique Orange, rendez vous sur le test d’éligibilité de l’opérateur :

logo-orange22,99€/moisJe teste mon éligibilité

Au deuxième semestre de 2017, Rennes recensait par exemple 39% de locaux éligibles au réseau FTTH. A la même époque, la ville de Cesson-Sévigné regroupait presque 71% de locaux éligibles. Le Rheu 22%, Saint-Grégoire 15% et Beton 25%. La couverture fibre optique est donc encore inégale selon les villes.

Dans d’autres villes, les travaux de déploiement du réseau très haut débit n’avaient pas encore débuté et aucun foyer n’était éligible au FTTH. On peut citer par exemples Saint-Gilles, Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Vezin-le-Coquet ou encore Pacé.

 

Laisser un commentaire