Accueil » Videofutur TDF

L’offre fibre de Videofutur bientôt disponible sur les RIP de TDF

La concurrence s’étoffe au fur et à mesure sur les réseaux d’initiative publique : Vitis vient en effet d’annoncer qu’il proposerait bientôt ses offres La Fibre Videofutur sur les réseaux d’initiative publique de TDF.

Un nouvel opérateur sur les RIP de TDF

Alors que le réseau fibre optique de TDF est en plein déploiement au sein de plusieurs réseaux d’initiative publique (rappelons par exemple le récent contrat de déploiement du RIP de Maine-et-Loire ou encore le RIP du Val-d’Oise), celui-ci voit également arriver un nouvel opérateur commercial qui y proposera ses offres FTTH dans les prochains mois.

Vitis, via son offre La Fibre Videofutur, vient ainsi de s’engager à proposer ses offres très haut débit sur les réseaux de l’opérateur d’infrastructure.

Rappelons que les départements concernés par le déploiement du réseau FTTH de TDF sont notamment les suivants :

  • Val-d’Oise
  • Yvelines
  • Indre-et-Loire
  • Loir-et-Cher
  • Maine-et-Loire

Le réseau représente pour l’instant un potentiel de 750 000 prises (raccordement dans un délai de 5 ans) et un accord avec Bouygues Telecom a déjà été signé afin que ce dernier y propose ses abonnements FTTH.

Vitis est de son côté déjà présent sur les RIP de Covage, Altitude Infrastructure et Axione.

L’offre La Fibre Videofutur de Vitis

L’offre FTTH de Vitis commercialisée sur les réseaux d’initiative publique inclut les éléments suivants à partir de 39,90€/mois :

  • l’accès fibre optique jusqu’à 1 Gb/s en débit descendant et 200 Mb/s en débit montant
  • la box 4K de l’opérateur
  • une offre TV HD complète, avec des options premium type OCS ou beIN Sports + SVOD
  • la téléphonie fixe et mobile en option

 

A noter que le raccordement, le premier mois d’abonnement, les frais d’activation et les frais de résiliation du FAI précédent (jusqu’à 60€) sont actuellement offerts par le fournisseur d’accès à internet.

Au niveau des délais, les premières offres Videofutur devraient pouvoir être commercialisées à partir de juillet prochain (a priori dans le département du Val-d’Oise).

Laisser un commentaire