Accueil » Actualités » RIP Corse SFR

Le déploiement de la fibre optique en Corse attribué à SFR

Les dernières attributions de réseaux d’initiative publiques se poursuivent. En Corse, c’est SFR qui vient de se voir attribuer la délégation de service public afin de déployer le réseau de fibre optique (FTTH) sur l’ensemble de l’île en cinq ans.

SFR a 5 ans pour déployer 160 000 prises FTTH en Corse

C’est finalement SFR qui sera en charge du déploiement de la fibre optique en Corse au sein des zones moins denses. Les collectivités territoriales viennent en effet d’attribuer la DSP à l’opérateur au carré rouge, qui devra mettre en œuvre un plan ambitieux de raccordement au sein de l’île.

La filiale dédiée aux RIP SFR Collectivités sera en charge des travaux, pour une convention d’une durée de 30 ans. Le budget prévisionnel prévoit des investissements à hauteur de 275 millions d’euros, dont 52 millions devraient être pris en charge par des financements publics (et 35 millions d’euros par l’État sur ce total). L’opérateur devra donc installer près de 160 000 prises FTTH en 5 ans.

Particularité du deal : l’exécutif corse a prévu de fortes pénalités pour SFR si l’opérateur ne respecte pas ses engagements.

La couverture fibre en Corse en juillet 2018

Les déploiements FTTH en Corse sont pour l’instant principalement à l’initiative des opérateurs privés (en très grande majorité Orange), qui se sont engagés à installer la fibre optique dans plusieurs communes classées zones AMII.

carte fibre corse orange

Orange est ainsi en charge de déployer la fibre en Corse sur ses fonds propres au sein des communes suivantes :

  • Afa
  • Ajaccio
  • Alata
  • Appietto
  • Biguglia
  • Cuttoli-Corticchiato
  • Furiani
  • Peri
  • San-Martino-di-Lota
  • Santa-Maria-di-Lota
  • Sarrola-Carcopino
  • Tavaco
  • Valle-di-Mezzana
  • Villanova
  • Ville-di-Pietrabugno

Le cas de Bastia est un peu plus compliqué, avec la présence d’un déploiement Orange mais aussi SFR dans la commune.

carte couverture fibre sfr corse

Une fois le réseau construit, l’opérateur a l’obligation légale de l’ouvrir également aux FAI concurrents qui souhaiteraient commercialiser leurs offres dans la zone.

Laisser un commentaire