Accueil » SFR annonce vouloir fibrer l’ensemble du territoire

SFR annonce vouloir fibrer l’ensemble du territoire

Voilà une annonce qui pourrait faire bouger les lignes du déploiement de la fibre optique en France : SFR vient d’annoncer, via une lettre envoyée au gouvernement, vouloir entièrement fibrer la France… et sans argent public.

80% du territoire fibré par SFR d’ici 2022

La répartition des zones à raccorder à la fibre a du plomb dans l’aile. Rappelons en effet que l’on retrouve actuellement trois types de zones, auxquelles des modalités différentes de déploiement sont associées.

On retrouve d’abord les zones très denses (ZTD) qui correspondent aux plus grands agglomérations, au sein desquelles chaque opérateur doit déployer son propre réseau.

Arrivent ensuite les zones AMII, des communes de taille moyenne, où un seul opérateur s’est engagé à déployer le très haut débit. Il s’agit dans la plupart du temps d’Orange (80 à 85% des engagements), ou bien SFR pour le reste des engagements.

Enfin, les zones les moins peuplées sont raccordées via des initiatives publiques (RIP) avec l’aide de subventions locales, nationales et européennes (et des investissements privés des opérateurs d’infrastructures).

Altice-SFR lance un pavé dans la mare et vient d’annoncer via son directeur général Michel Paulin sa volonté de raccorder désormais… l’ensemble du territoire sur ses fonds propres, sans argent public. Et L’opérateur annonce deux échéances : 80% du territoire fibré d’ici 2022, puis 100% d’ici 2025.

Début des travaux dès septembre ?

Pour mener ce projet, Altice-SFR annonce la création d’une société de déploiement (Altice Infrastructures), qui débutera les travaux de raccordement en septembre 2017, avec de premiers foyers raccordés d’ici l’automne prochain.

L’opérateur précise avoir sécurisé son approvisionnement en fibre et ses capacités de déploiement grâce à Altice Technical Services, partenaire technique désormais intégré au groupe.

L’opérateur ne précise par contre pas s’il s’agira uniquement de fibre optique jusqu’à l’abonné ou bien également de la modernisation de son réseau FTTLA.

Alors que le gouvernement appelait il y a quelques jours les opérateurs à faire des efforts sur ce front, l’engagement de SFR semble particulièrement ambitieux et pourrait venir redistribuer complètement les cartes sur le marché. En effet, c’est Orange qui avait jusqu’à présent pris l’avantage avec le meilleur réseau FTTH en France.

Cependant, l’opérateur a pris du retard au sein des zones AMII, et SFR semble lorgner sur l’intérêt d’un réseau FTTH propre.

On attend donc la réponse du gouvernement et des autorités de régulation dans les prochaines semaines, mais la guerre des réseaux fibrés semble désormais bien lancée.

Laisser un commentaire