Accueil » Recommandation mission d'information THD

Mission THD : le 100% fibre pour 2025 ?

À la veille de la présentation du rapport de la mission d’information parlementaire sur le très haut débit, les grandes lignes du document ont été dévoilées. Parmi les principales recommandations on retrouve une meilleure couverture mobile et le 100 % fibre dès 2025.

La fibre optique pour tous en 2025

C’est mercredi prochain que seront présentées les conclusions de la mission d’information sur la couverture numérique du territoire. Le travail a été entamé le 27 juillet 2017 et a été mené par les membres de la Commission des affaires économiques du Parlement.

Deux mois au cours desquels les différents protagonistes du secteur du numérique ont été auditionnés et qui auront permis d’établir un état des lieux exhaustif, d’identifier les limites au déploiement du très haut débit et de faire plusieurs propositions objectives en vue d’accélérer les dynamiques en cours sur le segment.

Avant la présentation des 20 propositions du rapport officiel, les grands objectifs retenus ont été annoncés à la presse par les co-rapporteurs, Mme Laure de la Raudière (LR) et Éric Bothorel (LREM).

On apprend ainsi que la commission souhaite voir la fibre optique déployée sur l’ensemble du territoire d’ici 2025. Une perspective réaliste, si l’on en croit les déclarations récentes du député LREM sur BFMTV, qui expliquait qu’il serait impossible d’apporter la fibre partout en 2022.

Améliorer la couverture mobile : « une urgence absolue »

L’objectif gouvernemental de proposer le très haut débit (30 Mb/s minimum) à tous les Français d’ici cinq ans ne serait alors atteint qu’avec le concours de technologies alternatives comme la 4G mobile. Toutefois, ce mix technologique pourrait constituer un frein temporaire au développement économique des collectivités et entreprises, notamment sur le plan des services innovants.

Les performances de l’internet mobile étant limitées, le 100 % fibre demeure donc la meilleure solution pour relever le défi d’un accès égal pour tous à tous les services structurants de demain : e-santé, e-éducation…

L’autre grande ambition annoncée par les co-rapporteurs concerne l’urgence d’un renforcement de la couverture mobile par les opérateurs.

Une question qui englobe deux aspects primordiaux selon les élus : une couverture voix/sms sur l’ensemble du territoire, mais aussi un réseau 100% 4G d’ici 2020, conformément au vœu exprimé par le président de la République avant l’été.

Laisser un commentaire