Fibre Free, Numericable-SFR, Orange ou Bouygues, et test fibre optique

Altitude Infrastructure monte en puissance sur les RIP

110 millions d’euros, c’est la somme mobilisée par Altitude Infrastructure pour financer ses investissements sur les réseaux d’initiative publique. Pas moins de 6 RIP vont être construits afin de raccorder 600 000 foyers.

Alto, une holding pour financer les investissements d’Altitude Infrastructure

Alors que les opérateurs nationaux ont privilégié jusqu’à présent zones les plus denses et plus rentables, Altitude Infrastructure mobilise des financements pour que les zones rurales puissent elles aussi profiter du très haut débit.

Pour financer ses projets en cours et à venir, la PME normande a constitué Alto, une holding dont elle est majoritaire avec la Caisse des Dépôts. Pour mobiliser les 110 millions indispensables à la réalisation du projet, un emprunt a été contracté auprès de la Société Générale, du Crédit Agricole et d’Edmond de Rothschild.

Ce financement est indispensable car le très haut débit est en plein développement. Le plan France Très Haut Débit qui s’étend de 2013 à 2022 prévoit l’installation de plus de 7 millions de prises fibre via les RIP, or aujourd’hui seules 3 millions d’entre elles sont attribuées. Altitude Infrastructure possède un quart des parts de marché ainsi que 19 réseaux d’initiative publique. L’entreprise est également concernée par une dizaine de procédures d’attribution.

6 réseaux d’initative publique concernés et 600 000 foyers

Dans un premier temps, 6 réseaux sont concernés par le projet mené par Altitude Infrastructure : les agglomérations de Vannes et de Toulon, une intercommunalité de Moselle, les départements des Alpes-Maritimes, de la Manche, des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence. Il est à noter que ces deux derniers se sont associés dans le projet et ne concernent qu’un seul RIP.

Source : altitudeinfrastructure.fr

Chacun de ses 6 projets sera mené par une entreprise de la holding Alto. Dans les Alpes-Maritimes, une centaine de communes localisées autour de Nice sont concernées par le projet. Celui-ci est estimé à 106 millions d’euros. Il est financé en partie par Altitude Infrastructure et par des subventions publiques.

Ce nouveau projet est très important pour Altitude Infrastructure puisque 600 000 prises supplémentaires vont être créées, un volume qui représente la moitié de la totalité des prises aujourd’hui attribuées à la PME Normande.

Celle-ci travaille actuellement sur un projet similaire en Alsace (Rosace Fibre) où 380 000 prises sont en cours de déploiement. Cette montée en puissance d’Altitude Infrastructure est un atout pour l’entreprise mais aussi pour l’emploi car 150 personnes vont être embauchées dans les deux prochaines années pour faire face à cette forte activité.

Laisser un avis


Envoyer votre avis
* Champ requis

Laisser un commentaire