Fibre Free, Numericable-SFR, Orange ou Bouygues, et test fibre optique

137 milliards d’euros pour raccorder l’ensemble de l’UE à la fibre optique

137 milliards d’euros, c’est le coût estimé du déploiement de la fibre optique dans l’ensemble des habitations et entreprises des 28 pays membres l’Union Européenne selon le FTTH Council Europe.

L’étude du FTTH Council Europe

Ce chiffre provient d’une récente étude menée par le FTTH Council Europe (disponible ici), un groupe d’action pour l’accès au très haut débit des particuliers et entreprises via la fibre optique. L’estimation a été réalisée grâce à un modèle exploitant les coûts réels du déploiement de la fibre optique pour un échantillon de 750 000 foyers au sein de divers scénarios.

Le montant s’avère donc inférieur aux 154 milliards d’euros annoncés en son temps par la Commission Européenne pour réaliser le même objectif. Une différence qui s’explique toutefois par les progrès réalisés en termes de raccordement d’habitation sur le terrain depuis l’étude de la Commission.

Autre point à prendre en considération, le rapport précise qu’il s’agit d’une estimation du coût des raccordements résiduels. En effet, 36 % des foyers de l’UE sont déjà éligibles à la fibre tandis que 11% d’entre eux sont effectivement raccordés.

Les 137 milliards concernent donc la couverture de l’ensemble des foyers non encore éligibles, l’ambition étant à terme étant de déployer la fibre à proximité de toutes les habitations situées en zone dense et raccorder effectivement la moitié d’entre elles.

Inciter à la mutualisation des déploiement pour réduire les coûts

L’étude du FTTH Council Europe se penche également sur les moyens de réduction des coûts du déploiement de la fibre, notamment via la mutualisation. Il s’agit d’encourager les opérateurs, principaux acteurs du déploiement, à mutualiser certaines infrastructures et donc partager de partager les frais des travaux.

La mutualisation du déploiement et de l’exploitation (dans certains cas) pourrait permettre aux opérateurs d’économiser jusqu’à 12% des coûts de raccordement, soit 20 milliards d’euros économisés sur la facture finale.

Laisser un avis


Envoyer votre avis
* Champ requis

Laisser un commentaire